10 octobre 2013

Tournoi de volleyball de plage du BEC : LJT joue pour la cause

Deschênes-Hébert Sophie

Le 23 août dernier, LJT participait au tournoi de volleyball organisé par le Bénévolat d’entraide aux communicateurs (BEC), organisme dont la mission est de soutenir les professionnels de l’industrie des communications et du marketing afin de les aider à surmonter leurs difficultés professionnelles, financières et personnelles.
 
Fier commanditaire de cet événement pour une nouvelle fois cette année, LJT a également pris part au tournoi de volleyball de plage. Ainsi, c’est avec entrain que huit avocats du cabinet ont enfilé shorts et sandales afin de jouer pour la cause.
 
L’équipe LJT était composée de huit avocats du cabinet : Astrik Karapetian, François B. Clément, Julie Maronani et Sophie Deschênes-Hébert, pratiquant en droit de la publicité, du divertissement et en propriété intellectuelle; Jonathan Foucault-Samson et Stéphanie Desrosiers, pratiquant en litige; Ian Corriveau, avocat en droit des affaires et Philippe Barsamian, avocat fiscaliste.
 
Cette cinquième édition du tournoi de volleyball a permis à l’organisme de récolter une somme de 22 275$.
 
Lors de cet événement, Me Julie Maronani a également eu l’honneur de remettre, au nom de LJT, le prix du meilleur esprit sportif à l’agence DensuBos.
 
Bravo au BEC pour cette belle initiative ainsi qu’à tous les participants!


Ajouter un commentaire

Saviez-vous que...

La loi canadienne anti-pourriel est entrée en vigueur le 1er juillet 2014 et vise l'envoi de messages électroniques commerciaux. Êtes-vous conformes? Pour plus d'informations au sujet de la loi, n'hésitez pas à contacter notre équipe à l'adresse suivante : anti-pourriel@ljt.ca.

Conférences

Autres conférences

Publications

24 août 2015

LA CLAUSE DE « PAIEMENT SUR PAIEMENT » CRÉE-T-ELLE UNE OBLIGATION À TERME OU UNE OBLIGATION CONDITIONNELLE ?

En matière de construction, les contrats que l’entrepreneur général attribue à ses sous-entrepreneurs contiennent souvent des clauses communément appelées « paiement sur paiement » ( « pay when paid »). Ces clauses prévoient généralement des paiements mensuels progressifs exigibles selon un pourcentage de l’avancement des travaux, qui sont elles-mêmes calquées sur les conditions de paiement convenues entre l’entrepreneur général et son client, le propriétaire de l’ouvrage.

Autres publications

En savoir plus

Pour toute question, n’hésitez pas à nous joindre

Legault Joly Thiffault (LJT) Avocats
Centre de Commerce Mondial
380, rue Saint-Antoine Ouest, bureau 7100
Montréal (Québec) H2Y 3X7
Tél. : 514 842-8891 Téléc. : 514 842-6202
Courriel : info@ljt.ca

Brochure d'entreprise

Brochure d'entreprise

Pour plus d'informations relativement à notre cabinet, ses membres et ses services, consulter notre brochure d'entreprise.

Voir le PDF(1411Ko)