Achat d’entreprises par les cadres

Notre cabinet conseille fréquemment les entreprises ou leurs cadres lors de l’acquisition d’une entreprise par l’équipe de direction. Nos conseillers sont en mesure de vous épauler tant sur le plan commercial et corporatif que fiscal.

La mise en place d’une transaction d’acquisition d’entreprise par l’équipe de direction nécessite une bonne compréhension de l’environnement d’affaires et de la dynamique entre les parties impliquées.

Nos conseillers sauront vous encadrer et vous fournir les conseils requis afin de mettre en place une transaction adaptée à vos besoins, tout en formulant des solutions adéquates, respectant le contexte économique de l’entreprise.

Comment on vous aide:

Lettres d’entente : Nous participons à la négociation et à la rédaction des lettres d’entente concernant la transaction entre les actionnaires et les membres de la direction.

Modalités de paiement adaptées : Nous vous conseillons sur la mise en place de modalités de paiement adaptées au contexte économique de l’entreprise.

Fiscalité inhérente aux transactions : Nos fiscalistes vous conseillent afin de minimiser les impacts fiscaux des transactions lors du désintéressement des actionnaires et de l’intéressement des cadres.

Saviez-vous que…

La transaction d’acquisition est fréquemment structurée de sorte que l’acquisition soit financée à même les profits d’opération de l’entreprise, sans toutefois affecter de façon négative les ratios financiers.

La mise en place de conventions d’options d’achat et de vente d’actions permet d’étaler le processus de transmission d’une entreprise en faveur de ses cadres.

Saviez-vous que...

Une planification adéquate diminue les embûches lors d’une transaction d’acquisition.

Conférences

Autres conférences

Publications

11 février 2009

Lettre d’intention : passage obligé pour acheteur avisé

Avant de procéder à une acquisition, peu importe la nature de la transaction, il est toujours préférable de signer une lettre d’intention, tant pour l’acquisition des actions ou des actifs d’une entreprise que pour une prise de participation. Le principe est toujours le même : circonscrire et encadrer les attentes respectives de l’acheteur et du vendeur en établissant par écrit les principaux paramètres commerciaux de la transaction envisagée.

Autres publications

Équipe

Marc-André Beaudoin
Avocat
James Fisher
Associé , Avocat
Éric Forget
Associé , Avocat / Fiscaliste
Jonathan Haran
Associé , Avocat / Fiscaliste
Christian Joly
Associé gestionnaire , Avocat
Louise Joseph
Associée , Avocate
Nicolas Lassonde
Associé , Avocat
Robert Thiffault
Associé gestionnaire , Avocat / Fiscaliste