20 juin 2016

Me Pascale Gouin, plus de 15 ans d'implication auprès du Club des petits déjeuners

Le 6 juin dernier avait lieu la 20e édition de la Classique de golf du Club des petits déjeuners, organisme pour lequel Me Pascale Gouin s’implique depuis maintenant 15 ans et pour lequel elle est membre du Conseil d’administration. Le succès de l’événement a permis de recueillir des fonds importants pour les enfants.

Sur la photo, de gauche à droite: Roch Voisine, Martin Duhamel (Une cause une armée), Me Pascale Gouin et Louis Frenette (Parmalat)

Photo courtoisie du Club des petits déjeuners.

Nous souhaitons donc souligner l’implication de Me Gouin et son dévouement pour la cause qui lui tient à cœur, soit celle des enfants. Cette dernière s’est d’ailleurs investie récemment au niveau du projet auprès de la Ville de Montréal qui a été annoncé officiellement ce 16 juin. En effet, le Maire de Montréal a annoncé l’adoption de la Politique de l’enfant de la Ville de Montréal intitulée Naître, grandir, s’épanouir à Montréal de l’enfance à l’adolescence. Cette politique vise à permettre aux enfants d’atteindre leur plein potentiel suivant un investissement majeur de 5 millions par année pour les besoins des enfants, tant au niveau scolaire, alimentaire, culturel et médical. Grâce à cette aide financière, 50 nouvelles écoles bénéficieront notamment des services du Club des petits déjeuners et, surtout, permettront à de nombreux enfants de démarrer leur journée du bon pied. C’est une nouvelle exceptionnelle pour les enfants !




Ajouter un commentaire

Saviez-vous que...

La loi canadienne anti-pourriel est entrée en vigueur le 1er juillet 2014 et vise l'envoi de messages électroniques commerciaux. Êtes-vous conformes? Pour plus d'informations au sujet de la loi, n'hésitez pas à contacter notre équipe à l'adresse suivante : anti-pourriel@ljt.ca.

Conférences

Autres conférences

Publications

24 août 2015

LA CLAUSE DE « PAIEMENT SUR PAIEMENT » CRÉE-T-ELLE UNE OBLIGATION À TERME OU UNE OBLIGATION CONDITIONNELLE ?

En matière de construction, les contrats que l’entrepreneur général attribue à ses sous-entrepreneurs contiennent souvent des clauses communément appelées « paiement sur paiement » ( « pay when paid »). Ces clauses prévoient généralement des paiements mensuels progressifs exigibles selon un pourcentage de l’avancement des travaux, qui sont elles-mêmes calquées sur les conditions de paiement convenues entre l’entrepreneur général et son client, le propriétaire de l’ouvrage.

Autres publications

En savoir plus

Pour toute question, n’hésitez pas à nous joindre

Legault Joly Thiffault (LJT) Avocats
Centre de Commerce Mondial
380, rue Saint-Antoine Ouest, bureau 7100
Montréal (Québec) H2Y 3X7
Tél. : 514 842-8891 Téléc. : 514 842-6202
Courriel : info@ljt.ca

Brochure d'entreprise

Brochure d'entreprise

Pour plus d'informations relativement à notre cabinet, ses membres et ses services, consulter notre brochure d'entreprise.

Voir le PDF(1411Ko)